Rechercher

Que faire quand je me sens submergé par mes émotions ?


Parce qu’elles peuvent être intenses et provoquer des réactions physiologiques gênantes (augmentation du rythme cardiaque, réactions cutanées, sueurs, tensions musculaires, maux de ventre,…), les émotions peuvent être impressionnantes et faire peur. Pourtant, elles ont une réelle utilité, elles ont des choses à nous dire et nous pouvons en tirer le meilleur si nous apprenons à les écouter. Voici comment.




A quoi servent les émotions ?

Ce sont des signaux, des messages d’alerte de notre cerveau qui nous indiquent que quelque chose ne va pas et qu’il faut y remédier (émotions dites "négatives" comme la peur, la colère, la tristesse, le dégoût), ou au contraire que tout va bien et qu’il faut continuer dans cette voie (émotions dites "positives" comme la joie). Une fois que le message a été entendu et que nous y avons répondu de manière appropriée, l’émotion s’atténue ou s’efface tout à fait.


Pourquoi suis-je submergé ?

Les problèmes surviennent lorsque nous prenons la fuite face à nos émotions, parce qu'elles nous font trop peur. Certaines personnes vont couper tout contact avec elles, se déconnecter, se débrancher émotionnellement. C'est un gros problème en soi, mais ce n'est pas ce qui nous intéresse aujourd'hui. La plupart d'entre nous allons plutôt tenter de lutter contre nos émotions et essayer de ne pas les ressentir. Et plus nous cherchons à les éliminer, ou à leur échapper, et plus elles s’intensifient pour se faire entendre. Et nous pouvons donc nous retrouver submergé de toutes parts.


Que faire quand une émotion me déborde ?

1. Je me pose et j’accepte de ressentir complètement l’émotion.

2. Je localise l’endroit où elle se manifeste dans mon corps (dans mon ventre, dans ma gorge, dans ma poitrine, dans mon cœur,…).

3. J’accepte l’émotion et j’écoute ce qu’elle a à me dire : j’ai peur d’échouer, je suis en colère parce que je suis témoin d’une injustice, je suis triste parce que j’ai perdu un être cher…

4. J’entends quel besoin, désir ou valeur s’exprime derrière cette émotion : j’ai peur d’échouer = j’ai envie de réussir, j’ai besoin d’être rassuré sur mes capacités à réussir / je suis en colère parce que je suis témoin d’une injustice = j’ai le désir de vivre dans un monde juste, j’ai besoin d’agir pour plus de justice / je suis triste parce que j’ai perdu un être cher = cette personne me manque, j’ai de l’amour en moi qui demande à s’exprimer,…

5. Je nourris mon besoin : je me donne à moi-même des encouragements pour réussir et je me rassure sur mes capacités / j’exprime mon désaccord face à l’injustice / je me relie à l’amour que je ressens pour l’être cher que j’ai perdu et je l’exprime par les moyens à ma disposition (parole, écriture, arts), je me consacre à l’amour qui me relie aux autres personnes de mon entourage…


Une fois passée cette cinquième étape, l’émotion est généralement apaisée. Elle n’a pas forcément disparu mais elle est en tous cas beaucoup plus supportable. Je peux renouveler ce cycle dès que l’émotion, ou une autre, revient.


Comment apprendre à le faire ?

Tout ce processus n’a rien de compliqué, mais seul il peut être compliqué d’y parvenir. Cela demande un peu d’entrainement et d'accompagnement, qui peut se réaliser en séances. Chaque personne et problématique est différente et un éclairage extérieur est souvent nécessaire pour trouver le bon chemin.

Je peux vous accompagner dans cet apprentissage pour apprivoiser, écouter et faire la paix avec vos émotions et ainsi mieux répondre à vos besoins profonds. En complément je peux également vous apprendre à utiliser l’EFT (Emotional Freedom Technique), très complémentaire de cette méthode. N'hésitez pas à me contacter directement pour prendre rendez-vous, à mon cabinet ou à distance (en visio).

37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout